L'histoire

Parlement & Citoyens a mis du temps à voir le jour. Beaucoup de temps...

L'idée

L’idée est née en 2009 lorsque Cyril Lage a découvert, en tant que collaborateur parlementaire, ce qu’il se passait réellement dans les coulisses de la République. Pendant plusieurs mois, il écoute, observe et constate qu’un certain nombre de parlementaires sont parfaitement lucides sur les dysfonctionnements qui affectent notre démocratie. Il pose alors une première version du projet dans… une feuille Excel.

L'arrivée du designer

Le projet en restera là jusqu’à ce qu’il rencontre Armel Le Coz, en 2011, un designer de service qui imagine et conçoit des dispositifs participatifs pour des collectivités locales. Ensemble, ils font évoluer la méthodologie et réalisent une maquette du projet… avec Illustrator.

L'arrivée des développeurs

Armel et Cyril rencontrent alors Bastien Jaillot et Simon Perdrisat, deux passionnés de développement OpenSource qui cherchent à promouvoir les outils et la culture du libre bien au delà du simple développement de logiciels sur GitHub ! Ils donneront forme à un prototype fonctionnel de la plateforme en s'appuyant sur drupal.

La création du collectif Démocratie Ouverte

De fil en aiguille, tout ce petit monde rencontre d’autres citoyens en France, mais aussi au Québec, en Tunisie et en Belgique qui se passionnent pour ces sujets et qui travaillent sur d’autres projets. Tous ensemble, ils décident de créer, en janvier 2012, le collectif Démocratie Ouverte pour promouvoir l’Open Government dans l’espace francophone et mettre ses acteurs en réseau.                                                        

L'organisation du Gouvcamp pour affiner le projet

En avril 2012, Démocratie Ouverte organise un GouvCamp à l’Assemblée nationale qui réunira plus de 170 citoyens et élus venus de 8 pays francophones qui seront invités à découvrir et donner leur avis sur le projet Parlement et Citoyens. Ce sera aussi l’occasion de rencontrer Isabelle Durant, Vice-Présidente du Parlement européen et de créer un comité de soutien dans lequel Jean-Paul Delevoye, Président du CESE, entrera quelques temps plus tard ainsi que Gilles Babinet et Martin Hirsch.

L'arrivée de la philosophe

C’est alors que Claire de Chessé fait son entrée dans le projet, non pas pour y mettre une touche féminine, mais pour lui donner un cadre théorique et mettre sur pieds un comité scientifique composé de 40 enseignants et chercheurs.

La recherche de partenaires

Pendant que Bastien et Simon continuent de développer l’outil, à leurs heures perdues, Armel, Claire et Cyril partent en quête de partenaires susceptibles de faire connaître le projet et de convaincre des parlementaires de jouer le jeu. Six organisations de sensibilités politiques diverses sont alors contactées. Toutes donnent leur accord pour devenir partenaires et trois proposent rapidement une mise en relation avec des parlementaires. D'autres partenaires s'ajoutent progressivement.

Le pré-lancement d'un site informatif

Pour présenter le projet au grand public et préparer l’ouverture du dispositif Cyril, Armel, Claire et Bastien lancent un site internet informatif dès le début d'année. Le site permet à tous de découvrir le projet, de faire passer l'info, de poser des questions et de se pré-inscrire. 

La conférence de presse et l'ouverture de la plateforme

Le 13 février 2013, la plateforme de Parlement & Citoyens ouvre ses portes à l'issue d'une conférence de presse organisée à l'Assemblée nationale en présence des parlementaires et des partenaires.